Le CA et le siège

Présents dans de nombreux secteurs d’activité, (environnement, énergie, transports, habitat, construction, agriculture et agroalimentaire, aménagement et développement des territoires…), les ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts, sont des acteurs clé des politiques publiques. Issus des grandes écoles scientifiques françaises (Ecole Polytechnique, Ecole Normale Supérieure, Agro Paris Tech …) ou ingénieurs promus dans le corps. Ils occupent une place unique au sein de l’administration d’État, des collectivités territoriales, des entreprises publiques et privées, en France et à l’international.

 

L’UnIPEF (Union des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts), rassemble près de 2000 ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts et les accompagne tout au long de leur vie professionnelle en proposant notamment différents services pour dynamiser les parcours professionnels, défendre les droits et les intérêts de ses membres , partager et échanger au sein des groupes territoriaux et des groupes professionnels thématiques.

 

L'UnIPEF est administrée par un Conseil d’Administration, qui élit son Président pour un mandat de trois ans.

Le Conseil d'Administration

Sandrine Gourlet (2005 MAS)

Sandrine Gourlet

Présidente

Directrice des relations extérieures, membre du comité exécutif, Société du Grand Paris (SGP).
Ingénieure générale (ENPC 2005, DEA de Sciences Politiques), a commencé sa carrière au ministère de l’Equipement. Elle a été successivement à la direction des routes, en charge de la tutelle de sociétés d’autoroutes (1997-1999), de la communication et de la gestion de crise (1999-2003), chargée de mission à la mission modernisation de la direction du personnel et enfin cheffe du bureau des infrastructures portuaires et fluviales à la direction générale de la mer et des transports (2005-2008). Entrée au STIF en 2008, elle est successivement responsable des projets ferrés (2008-2011), cheffe de projet Arc Express / Grand Paris puis directrice adjointe des projets d’investissement (2011-2013). Directrice des transports au Conseil régional d’Île-de-France en 2013, elle est nommée directrice adjointe Voirie et Déplacements à la Ville de Paris en 2016, elle rejoint la Société du Grand Paris en 2019.

Gilles Collet (1984 IPC)

Gilles Collet

Vice-Président(e)

Ingénieur Général de bassin Seine-Normandie.
Ingénieur général (ENITA Dijon 1987, Liste d’aptitude IGREF 2006), a commencé sa carrière dans l'enseignement agricole comme ingénieur en face à face pédagogique au Lycée agricole de Tulle-Naves (19).
Inscrit à compter du 01/09/1993 sur la liste d’aptitude aux emplois de direction d’établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricoles (EPLEFPA), a occupé successivement différents emplois de direction d’établissements : - directeur adjoint de l’EPLEFPA de Limoges-Les Vaseix (89), - directeur de l’EPLEFPA de la Savoie (73), - directeur de l’EPLEFPA de La Guadeloupe (971), - directeur de l’EPEFPA d’Opunohu (987) et chef de service formation développement (SFD) de la Polynésie française et directeur de l’EPLEFPA du Bas-Rhin (68).
En 2016 il est nommé adjoint au médiateur de l’enseignement technique et supérieur à la DGER du ministère de l’agriculture.
Ingénieur Général du Bassin hydrographique Seine-Normandie à la DRIAAF Île-de-France depuis le 01/11/2020.

Florent Robert (2004 MAS)

Florent Robert

Vice-Président(e)

Responsable des Activités institutionnelles et de la Transformation numérique au CETU (Centre d’études des tunnels).
Ingénieur en chef (ENTPE 1992, Concours professionnel 2004), titulaire d’un doctorat en génie civil en 1999 et du Mastère spécialisé Action publique de l’ENPC en 2004, a développé dans le cadre de sa thèse de doctorat des outils de calculs avancés des ponts au service d’études techniques des routes et des autoroutes (SETRA). Il a pris la direction du service départemental des ouvrages d’art en 1999 au Conseil général de la Haute-Savoie. Après une année passée à l’école des Ponts (2003-2004), il est nommé chef de la division Energie Electricité Sous-Sol à la Direction régionale de l’industrie et de la recherche et de l’environnement (DRIRE) Rhône Alpes de 2004 à 2007. En 2008, il prend les fonctions de secrétaire général de la Direction départementale de l’Equipement (DDE)-puis Direction départementale de l’Equipement et de l’Agriculture (DDEA) puis Direction départementale des territoires (DDT) de la Loire au moment des fusions des services. En 2010, il rejoint le Centre d’études des tunnels (CETU) en tant que chef du pôle procédés de construction, marché, exécution.
En 2023, toujours au sein du CETU, il devient chargé de mission activités institutionnelles et transformation numérique, et intervient dans plusieurs instances au niveau international.

François Tainturier (1993 IPC)

François Tainturier

Vice-Président(e)

Conseiller fret auprès du directeur général à la DGITM.
Ingénieur en chef (X 1988, ENPC 1993), a commencé sa carrière en tant que chef du service des grands travaux à la Direction départementale de l'équipement (DDE) de la Somme en 1994, il rejoint Réseau Ferré de France (RFF) en 1998 où il sera successivement responsable du secteur Ouest Atlantique à la direction du développement, puis responsable Île-de-France en 2001. Chef du service des études et optimisation du réseau à la direction régionale Île-de-France en 2004, il est nommé directeur du développement de Réseau Ferré de France en 2008. En 2014, il devient directeur du design du réseau de SNCF Réseau puis directeur de la stratégie du réseau en 2018 à la direction générale de la stratégie, de la programmation et MOA.

Naïma Lagdaa (2005 MAS)

Naïma Lagdaa

Trésorier(e)

Sous-directrice, directrice des ressources et des compétences à la DGAC.
Ingénieure générale (ENPC 2005, DEA de Sciences Politiques) a commencé sa carrière en tant que déléguée adjointe de l’association CODATU, chargée de promouvoir les transports urbains dans les pays en développement. Elle rejoint en 2000 la mission économie et affaires européennes de la direction des routes. Entrée à la DGAC en 2005, elle est successivement cheffe du département sécurité et performance de la direction des opérations à la direction des services de la navigation aérienne (DSNA), puis cheffe de la mission GPEEC et chargée de corps des IPEF au sein du secrétariat général de la DGAC (2010-2012) puis directrice du programme FABEC (programme européen regroupant six Etats et sept prestataires de services de navigation aérienne) à la DSNA. Elle rejoint ensuite la direction de la sécurité de l’aviation civile (DSAC) en 2017 où elle est nommée directrice de cabinet, puis directrice technique aéroports et navigation aérienne (2019-2023), puis directrice ressources et compétences depuis le 1er octobre 2023.


 
Les Membres
Mehdi Aouat (2015 IPC)

Mehdi Aouat

Membre

Conseiller au cabinet du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires.


Ingénieur (ENPC 2013, IPEF 2015), a commencé sa carrière en 2015 à la direction du budget en tant qu’adjoint au chef du bureau des transports, chargé du secteur ferroviaire, puis d’adjoint au chef du bureau des lois de finances. Nommé chef du bureau des recettes et des jeux d’argent et de hasard en 2019, il prend la tête du bureau du logement, de la ville et des territoires dans cette même direction en 2020. Il rejoint en mai 2022 le cabinet du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, en tant que conseiller budget et fiscalité.

Pierre-Elie Belouard (2020 IPC)

Pierre-Elie Belouard

Membre

Chargé de participation Engie, Eramet et CNR à l’APE (Agence des Participations de l’Etat).


Ingénieur (X 2015, ENPC 2020, Master of Science in Transportation Engineering, University of California at Berkeley 2019, Collège des Ingénieurs 2020), après une année de formation en alternance comme conseiller en transformation industrielle au sein de Thales (unité Microwave  and Imaging Subsystems), a débuté sa carrière en 2020 comme adjoint au chef du bureau Numérique, Concurrence et Economie du Logement à la direction générale du Trésor, où il travaille à l’analyse économique des politiques de logement et sur les aides d’urgence aux entreprises pendant la crise Covid. En 2022, il rejoint l’agence des participations de l’Etat où il est chargé des participations de l’Etat dans Engie, Eramet et la Compagnie nationale du Rhône.


 
Pascal Berteaud (1988 IPC)

Pascal Berteaud

Membre

Directeur général du CEREMA.


Ingénieur général (X 1983, ENPC 1988), après un stage long comme responsable de l'agence Guyane de la société SIF Bachy, a débuté sa carrière d'IPEF en 1989 à la Direction départementale de l’Équipement de La Réunion. En 1993, il intègre l'Agence de l’eau Loire-Bretagne en qualité de sous-directeur de la prospective et des projets. En 1995, il rejoint le Ministère de l'Outre-mer où il crée et dirige le département habitat et politique de la ville, puis exerce les fonctions de conseiller technique du Ministre jusqu'en 1997 date à laquelle il devient directeur du Service Public au Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM). Pascal Berteaud rejoint en 2002 le Ministère de l’Écologie et du Développement durable comme directeur adjoint puis directeur de l'eau.


En 2008 il est nommé directeur général d'EPAMARNE / EPAFRANCE, établissements publics chargés de l’aménagement de la ville nouvelle de Marne la Vallée, puis il rejoint en 2010 la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des transports et du logement en qualité de directeur adjoint du cabinet.


Il est nommé en 2012 directeur général de l'Institut National de l’Information Géographique et Forestière (IGN), puis en 2015 directeur de cabinet du groupe LR à la ville de Paris.


Il retrouve en 2017 le ministère pour occuper les fonctions de coordonnateur général des contrats de transition écologique, puis est nommé le 2 mai 2018 directeur général du Cerema,


Il est par ailleurs président de l'Office International de l'Eau, membre du conseil scientifique de la fondation du patrimoine et du conseil d'administration de la fondation des pêcheurs.

Olivier Catrou (1991 IPC)

Olivier Catrou

Membre

Responsable du pôle agriculture biologique - chef de la mission Economie à l’INAO.


Ingénieur en chef (INA PG 1991, ENESAD 1995), après un début de carrière dans la recherche (CIRAD) puis de l’enseignement supérieur court, a occupé plusieurs postes de chefs de bureau au sein de l’administration centrale du MASA : génétique animale, vin et autres boissons, échanges et promotion. Depuis 2015, il coordonne aujourd’hui au sein de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité, la supervision de la mise en œuvre de la règlementation relative à la production biologique, ainsi que le suivi et l’analyse économique des autres Signes d’Identification de la Qualité et de l’Origine : AOP / IGP / Label rouge / STG

Florian Chauvel (2022 IPC)

Florian Chauvel

Membre

Chef de projet transition énergétique du réseau TER à SPL Grand Est Mobilités.


Ingénieur (X 2017, ENPC 2022, MBA Collège des Ingénieurs 2022) a commencé sa carrière en tant que consultant junior pour SNCF Innovation & Recherche sur le projet Train Autonome en 2021, il rejoint ensuite la SPL Grand Est Mobilités en tant que chef de projet Transition énergétique du réseau TER pour la Région Grand Est pour participer à l’ouverture à la concurrence ferroviaire.

Amélie Coantic (2005 IPC)

Amélie Coantic

Membre

Directrice, adjointe au commissaire général au développement durable


Ingénieure en chef (ENS de Cachan 2002, ENGREF 2005) a débuté sa carrière en tant que cheffe du service eau, forêts, espaces naturels, à la direction départementale de l’agriculture et de la forêt de l’Indre (DDAF) en 2007. Elle rejoint le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, où elle occupe, de 2010 à 2013, différents postes en tant qu’adjointe, puis cheffe de bureau. Nommée conseillère technique chargée de l’environnement au cabinet du Premier ministre en 2013, elle devient ensuite déléguée à l’innovation au sein d’Eau de Paris en 2014. En 2016, elle rejoint la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement Île-de-France (DRIEA) en tant qu’adjointe au directeur de l’unité départementale des Hauts-de-Seine, elle est nommée en 2018 directrice régionale adjointe de la DRIEA. Fin 2019 et jusqu’en juin 2022, elle rejoint la DGALN comme sous-directrice de la gestion de l’eau, des ressources minérales et des écosystèmes aquatiques. En juillet 2022 elle est nommée conseillère aux côtés de l’ex-ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, puis nommée par l’ex-secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie comme directrice de cabinet.

Didier Coulomb (1984 IPC)

Didier Coulomb

Membre

Directeur général, Institut international du froid (IIF).


Ingénieur général classe exceptionnelle (X 1979, ENGREF 1984), a été chef du service d’économie agricole à la DDAF du Nord. En 1987 il rejoint le Commissariat général au plan, en tant que chargé de mission industries agroalimentaires, forêt, bois et pêche. Il est nommé en 1990 chef de la mission innovation et technologies à la direction générale de l’alimentation du ministère de l’Agriculture. De 1994 à 2002, il occupe les fonctions de chef du département innovation et action régionale, puis de sous-directeur de l’innovation et du développement technologique au ministère de la Recherche. Il est nommé en 2003 secrétaire général du CIRAD. Il est depuis fin 2004 directeur général de l'Institut International du Froid (IIF).

Hugo Delorme (2024 EMA)

Hugo Delorme

Membre

Thierry Duclaux (1978 IPC)

Thierry Duclaux

Membre

Président de la Fondation des Ponts et président du G 16, Groupe des associations de la Haute fonction publique.
Ingénieur général classe exceptionnelle (X 1973, ENPC 1978) a commencé sa carrière en 1978 à la direction des routes et de la circulation routière du ministère de l'Équipement. En 1982, il rejoint la DDE d’Ille-et-Vilaine, nommé en 1986 directeur adjoint des transports et de la circulation au Conseil régional d'Île-de-France, il devient en 1989, adjoint au DDE de la Guadeloupe, puis de la Côte-d'Or. Nommé DDE de l’Orne en 1994, il rejoint la direction du personnel et des services du ministère de l’Équipement en 1997, il est ensuite nommé DRDE de Haute-Normandie en 2002. Conseiller pour le dialogue social au cabinet du Garde des Sceaux en 2005, il devient en 2007, directeur général de Voies Navigables de France (VNF). Il est en 2010 président de la 3ème section du CGEDD puis, en octobre de cette même année, il est nommé directeur général de l'Établissement Public d'Aménagement Universitaire de la Région Île-de-France (EPAURIF) de 2010 à 2019. Depuis il est président de la Fondation des Ponts et président du G 16, Groupe des associations de la Haute fonction publique.


 

 
Valérie Ferrand (2021 IPEF)

Valérie Ferrand

Membre

Cheffe du département des études préalables et du suivi architectural à l’OPPIC.


Ingénieure (ENTPE 1998, Liste d’aptitude 2021) a commencé sa carrière comme chargée de mission développement industriel à la DRIRE Ile-de-France. Elle devient en 2001 adjointe au chef du service immobilier du Palais de Justice de Paris, en 2006 adjointe au chef du bureau de la gestion technique du patrimoine immobilier au Ministère de l’Ecologie. Elle rejoint le Musée du Louvre en 2010 comme directrice du projet Pyramide puis, en 2013, le Ministère de la Justice en tant que cheffe du département immobilier de Paris. Après un certificat de gestion publique et management à Sciences Po Paris, elle rejoint en 2017 la DRH du Ministère de l’Ecologie comme chargée de mission d’encadrement. Elle devient directrice adjointe du SNIA à la DGAC en 2019 avant de rejoindre, en 2022, l’Oppic en tant que cheffe du département des études préalables.

Nicolas Ferrand (1997 IPC)

Nicolas Ferrand

Membre

Directeur général, Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO).


Ingénieur général (X 1992, ENPC 1997, Master of city planning, Massachussetts Institute of Technology 1999) a été conseiller technique chargé de l’urbanisme et de l’aménagement urbain au cabinet des ministres successifs de l’Équipement et des Transports de 2004 à 2007, il est nommé directeur général de l’EPA de Saint-Etienne en 2007, puis directeur général de l’aménagement urbain de Rennes Métropole en 2012. Il a dirigé de 2014 à 2017 les Établissements publics chargés de l’aménagement de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, EPAMARNE et EPAFRANCE. Nommé en 2017 préfigurateur de l’Etablissement public chargé de livrer les ouvrages prévus pour le Jeux Olympiques de Paris en 2024, il en devient le directeur général en 2018.

Sandrine de Guio (2004 IPC)

Sandrine de Guio

Membre

Vice President Transformation, ETAP / Schneider Electric.


Ingénieure en chef (X 1999, ENPC 2005), a commencé sa carrière en 2005 comme adjointe au chef des bureaux "coordination et stratégie européenne" puis "aide au développement et institutions multilatérales de développement" à la direction générale du Trésor. En 2010, elle est responsable d'exploitation d'un centre d'éclairage public du groupe Eiffage en Île-de-France. Directrice adjointe du cabinet du Ministre délégué chargé du Développement en 2012, puis du cabinet de la Secrétaire d'Etat chargée du Développement et de la Francophonie, elle est nommée directrice du cabinet en 2016. Elle rejoint Schneider Electric en tant que directrice développement nouveaux marchés en 2017, elle est nommée directrice du cabinet du PDG en 2018 et rejoint en 2021 la division ETAP Software, au sein de laquelle elle supervise les transformations.

Véronique Lemaire-Curtinot (2016 MAS)

Véronique Lemaire-Curtinot

Membre

Directrice des soutiens directs agricoles à l’ASP (Agence de Services et de Paiement).


Ingénieure en chef (ENPC 2016, ingénieur IGN spécialité informatique 2003) a commencé comme experte dans les groupes de normalisation internationaux civils puis a pris la tête du département d’enseignement en informatique au sein de l’ENSG, école de l’IGN, où elle a pu proposer une spécialisation informatique ouverte aux ingénieurs d’état avec une mise à niveau accélérée sur un mois environ. En tant que chef du projet Base Adresse Nationale à partir de septembre 2013, elle est chargée d’animer une communauté diverse alliant des opérateurs de l’Etat ou des collectivités, la Poste, les utilisateurs variés (services de secours, opérateurs de réseaux, citoyens, communautés de crowd sourcing…) et de construire la référence nationale en matière d’adresse avec mise à disposition d’outils à destination des communes en particulier. En 2016, elle est retenue comme directrice adjointe des soutiens directs agricoles, en charge particulièrement des audits européens et de la conception du nouveau système d’instruction fondé sur de l’intelligence artificielle. En 2020, elle rejoint la DRIEA comme chef du service connaissance études et prospective avant d’être rappelée en septembre 2021 à la tête de la direction des soutiens directs agricoles.

Virginie Mairey-Potier (1992 IPC)

Virginie Mairey-Potier

Membre

Directrice de l'infrastructure, de l'eau et de l'environnement à VNF.


Ingénieure en chef (ENTPE 1992, Liste d’aptitude 2013) a été successivement en 2007, cheffe du service eau, milieux aquatiques et risques naturels à la Direction régionale de l’environnement (DIREN) de Picardie, cheffe du service nature, eau et paysages à la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) de Picardie en 2009, puis chargée de mission aménagement durable au SGAR Picardie en 2010. Directrice adjointe du CETE Nord-Picardie en 2013, elle est nommée en 2014, directrice adjointe du CEREMA Nord-Picardie puis directrice adjointe de la DREAL Hauts-de-France en 2018 sur un portefeuille infrastructures, mobilité, transport. Elle a rejoint VNF en 2022.

Hervé Mangnan (1988 IPC)

Hervé Mangnan

Membre

Inspecteur général routes pôle Nord et Est, DGITM, Direction des mobilités routières (DMR).


Ingénieur en chef (ENTPE 1988, Master of science in transportation, Massachusetts Institute of Technology 1990), a précédemment été directeur de la direction territoriale Est du CEREMA, en 2014, directeur du CETE de l’Est, en 2011 et directeur général adjoint des transports et de l’aménagement du Conseil général du Calvados en 2000. Il a été chef de subdivision travaux neufs à la Direction départementale de l’équipement (DDE) du Calvados en 1996 et responsable des études autoroutières au CETE Normandie-Centre en 1990. Depuis 2016, il est président de l’Ascquer, organisme de certification des équipements de la route et depuis 2022, président du CEN/TC226.

Fabien Menu (1993 IPC)

Fabien Menu

Membre

Directeur de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) des Pyrénées-Atlantiques.


Ingénieur général (ENITA 1993, ENGREF 2004) a commencé sa carrière dans l'enseignement agricole comme responsable d'exploitation agricole au Lycée agricole et viticole de Crézancy (02) puis directeur du Centre de formation professionnelle agricole pour adultes (CFPPA) de Lempdes (63). En 2005, il est nommé chef du service des équipements ruraux à la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) de Corse du Sud, puis chef du service régional de l’alimentation et adjoint au directeur de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) de Corse en 2009 dont il deviendra ensuite directeur régional adjoint. Directeur de la Direction départementale des territoires (DDT) de Tarn et Garonne en 2014, il est nommé directeur DDTM des Pyrénées-Atlantiques en 2020.

Sophie-Christine Mouillet (1996 IPC)

Sophie-Christine Mouillet

Membre

Détachée à l’INSERM en tant que Directrice de Recherche, spécialiste de la protéine prion.


Ingénieure générale (X 1991, ENGREF 1996) a poursuivi son cursus par une Formation Complémentaire Par la Recherche, avec une thèse soutenue en 2001 sur la thématique prion. En 1999, elle rejoint le Bureau de la Recherche et des Laboratoires d’Analyse à la Direction Générale de l’Alimentation en tant que chargée de mission. De 1999 à 2004, elle y exerce une fonction « d’expert interne » sur les maladies à prions. En 2004, elle obtient un détachement au CNRS en tant que chargée de recherche. En parallèle, elle intègre en 2004 le comité d’experts spécialisés sur les Encéphalopathies Spongiformes Transmissibles de l’ANSES. Habilitée à diriger des recherches depuis 2007, elle est ensuite détachée à l’INSERM en 2008. En 2017, elle rejoint le laboratoire de Médecine Personnalisée, Pharmacogénomique et Optimisation Thérapeutique au Centre de Recherche des Cordeliers, laboratoire dont elle assure la co-direction depuis 2021.

Stéphanie Mouriaux (1994 IPC)

Stéphanie Mouriaux

Membre

Inspectrice du groupe II au CGAAER.


Ingénieure générale (INA PG 94, IPEF 98), titulaire d’un Master d’économie de l’environnement de l’Université de Duke (Caroline du Nord) a commencé sa carrière comme responsable de la délégation de bassin Loire-Bretagne à la DIREN Centre puis comme cheffe du service de l’ingénierie du développement durable à la DDAF puis DDT de l’Essonne. Elle a ensuite occupé divers postes comme chef du bureau de la performance et de l’information financière au Ministère en charge de l’agriculture, ou comme adjointe au chef du bureau en charge des négociations des accords commerciaux bilatéraux à la direction générale du Trésor. Puis elle rejoint en 2016 le Ministère en charge de la transition écologique où elle a été successivement cheffe du bureau des biotechnologies et de l’agriculture à la DGPR puis adjointe au sous-directeur du budget, du contrôle de gestion et des services à la DGITM. Directrice générale adjointe de l’Agence de l’eau Seine-Normandie de 2021 à 2023, elle rejoint le CGAAER en octobre 2023.


 
Jean-Philippe Papillon (1995 IPC)

Jean-Philippe Papillon

Membre

Sous-directeur des usages numériques et de l'innovation à la direction du numérique des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, de la Transition énergétique et du secrétariat d'Etat à la Mer.


Ingénieur général (X 1990, collège des ingénieurs et ENPC 1995) a réalisé une grande partie de sa carrière à la direction du groupe d’ingénierie Setec. Il a ainsi évolué, de 2000 à 2006, aux fonctions de directeur adjoint de Setec Telecom, avant de passer les huit années suivantes à la direction générale de Setec IS, filiale dédiée, entre autres, aux activités de conseil.


Il était arrivé en administrations centrales en 2015, au ministère de l’Économie, aux fonctions de chef du département “Sécurité des systèmes d’information” au sein de son secrétariat général. Avant, donc, de prendre, en 2021, ses dernières fonctions en date de sous-directeur au service du numérique du ministère de la Transition écologique.

Cyrille Portalez (1989 IPC)

Cyrille Portalez

Membre

Directeur territorial « Occitanie », CEREMA.


Ingénieur général (INA PG 1989, ENGREF 1993) a été chef du service aménagement de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDA) de l'Essonne en 1995, adjoint au chef du bureau des affaires européennes à la Direction du budget au ministère des finances en 1999, chef du bureau de la lutte contre la pollution au ministère de l'Écologie en 2001. Conseiller technique auprès du Secrétaire d'État à l'aménagement du territoire en 2004, il devient en 2005, conseiller technique auprès de la ministre de l'Écologie. En 2007, il est nommé conseiller agricole auprès de l'ambassade de France au Royaume-Uni. Directeur territorial Île-de-France de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie en 2011, il devient ensuite directeur adjoint de la DREAL Midi-Pyrénées puis Occitanie de 2013 à 2020, avant de rejoindre le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA).


 

 

 
Louis Proffit (2024 IE)

Louis Proffit

Membre

Le Siège

Philippe Papay (1990 IPC)

Philippe Papay

Délégué(e)

Ingénieur général (INA PG 1990, ENGREF 1994) a été successivement pour le Ministère de l’Agriculture informaticien coordinateur interservices pour la région Grand-Est en 1996, puis chef du service aménagement foncier, forêt, eau et environnement de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) de la Côte d’Or en 1999.


En 2004 il devient délégué interrégional Bretagne et Basse-Normandie du Conseil Supérieur de la Pêche (CSP) et accompagne en 2007 la transformation de ce dernier en Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) en devenant délégué interrégional Centre et Poitou-Charentes basé à Orléans au plus près des instances de bassins Loire-Bretagne (Diren de bassin et Agence de l’eau Loire-Bretagne).
Directeur territorial des Vallées d’Oise de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie en 2010, il devient ensuite en 2016 directeur du développement des relations clients et partenaires au Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA/EMF). Enfin pour dupliquer les expériences réussies à grande échelle, il rejoint le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) en 2019 comme directeur du développement et a été aussi en 2021 président du conseil d’administration de la Compagnie Française de Géothermie (CFG).
Il a rejoint l’UnIPEF en juin 2022 en tant que directeur en charge de l’action syndicale et de la participation au rayonnement de l’UnIPEF et en devient son délégué général en 2023.

Les Membres
Philippe Lucas (1985 IPC)

Philippe Lucas

Directeur de la mobilité professionnelle

Ancien élève de l’Ecole Polytechnique (1980) et de l’ENGREF (1985), docteur en génie des procédés chimiques, Philippe Lucas est IGPEF promotion 1985.
Au sein du groupe COGEMA de 1988 à 1996, après avoir été responsable d’études d’ingénierie, il assure la maîtrise d’ouvrage des programmes de R&D de l’aval du cycle du combustible nucléaire. Chargé de mission au ministère de la Justice de 1996 à 1999 sur les questions pénales en matière d’environnement, de droit rural et forestier et d’urbanisme, il rejoint en 1999 le ministère de l’Ecologie et du Développement durable comme adjoint au chef du service de l’environnement industriel. De 2005 à 2013, directeur des collectivités et de l’industrie à l’Agence de l’eau Seine-Normandie, il définit et pilote la politique d’intervention financière pour l’assainissement des collectivités, l’eau potable et les activités économiques. De 2013 à 2017, au Secrétariat général des affaires européennes, il est chargé de la coordination interministérielle pour les questions européennes dans les domaines de la politique industrielle, du numérique, de l’environnement, de l’énergie et du climat.
Il a rejoint l’UnIPEF en avril 2017 d'abord en tant que directeur des relations institutionnelles et depuis novembre 2017 il est directeur de la mobilité professionnelle.

Anne Lieutaud (2012 ICPEF)

Anne Lieutaud

Membre

Cheffe de projet, Chercheure en écologie et en sciences sociales
Spécialité : Transitions et interfaces
Compétences : Pilotage de politiques publiques environnementales, management de projets complexes, conseil stratégique, expertise multidisciplinaire et transverse, médiation, analyse de données